LEXIQUE
page d'accueil
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Vases
Parmi les différents objets utilisés dans l'antiquité, seuls les vases sont parvenus jusqu'à nous en grande quantité. Toute civilisation, aussi primitive soit-elle ne peut se passer de récipients, la terre utilisée est abondante en Grèce, et les vases fabriqués l'étaient dans tous les secteurs du monde hellénique. On a pu reconnaître la production en fonction des régions, écoles, ateliers qui se distinguaient par le choix des formes, du décor (couleur, disposition, intensité de cuisson...)
Très simple au début, le décor se complique par la suite.
C'est à la période géométrique que les formes des vases se fixent, et l'on constate qu'elles cherchent à coller le plus étroitement possible à leur usage :
l'AlabastrePetit vase servant conserver des parfums et des onguents.
l'Amphore avec ses 2 anses et son couvercle sert à transporter et stocker les liquides
l'Oenoché est un broc qui sert à puiser le vin dans le cratère et à le verser ensuite dans les coupes
l'Hydrie que les femmes portent sur la tête pour aller puiser l'eau des fontaines a une troisième anse, verticale qui permet d'incliner le récipient lorsqu'on le vide
le Lécythe, qui apparaît plus tard, est un flacon contenant les huiles parfumées pour les femmes et les athlètes
le Pixyde est une boîte aplatie, circulaire, dans lesquels les femmes rangent poudres et fards
le Stamnos est un grand vase ouvert qui sert à contenir le vin du banquet
le Cratère, grand vase destiné à mélanger les vins a une très large ouverture
les Coupes ou vases à boire sont soit un peu trapus, bas sur pied et portant des anses, soit ressemblent à un bol actuel.
Le style de décorations a varié en fonction des régions mais surtout des époques et la céramique à représenté une part important de l'art grec antique.

Verre
La Crète du IIème millénaire tout comme la Grèce archaïque connaissaient déjà l'émail sur quartz ou argile, mais le verre à proprement parlé n'apparut que vers 1500 en Egypte, puis rapidement après, à Mycènes. Pour la Grèce, il fallut attendre le Vème siècle pour voir apparaître les premiers vases en verre, monochrome ou polychrome, mais généralement importés d'Egypte, et le IIème siècle pour que leur usage se développe.

Vin
Dès l'antiquité, le vin était courant, mais plus épais, il était toujours coupé d'eau. On pressait les raisins, puis on stockait le jus dans de grandes jarres pour obtenir la fermentation.

Voyages
Les grecs, extrèmement curieux, ont toujours été de grands voyageurs sillonnant le pays à pied, plus rarement à cheval ou à dos de mulet.
Les raisons de ces voyages étaient multiples : commerce, raisons politiques (notamment les ostracisés qui pouvaient se réfugier très loin de leur patrie d'origine), religion (rares étaient les grecs qui ne se déplaçaient pas au moins une fois dans leur vie à Delphes ou Olympie), raisons médicales (se déplacer jusqu'à un temple d'Asclépios pour implorer une guérison ou suivre les prescriptions de changement d'air du médecin), délégations militaires envoyées dans des cités, colonies ou chez d'anciens adversaires, acteurs qui allaient jouer de cités en cités, prêtres ambulants, sophistes qui parcouraient le monde pour s'instruire et dispenser leurs leçons, aller consulter un oracle lointain, visiter un parent....
Le voyageur s'équipait de solides brodequins, s'enveloppait dans un épais manteau pour affronter la pluie ou la fraîcheur de la nuit, et allait seul sur les chemins armé d'un couteau, d'un bâton et d'un maigre bagage lié au baton qu'il portait sur l'épaule, à moins qu'il n'eut un esclave avec lui.
Avant le départ, il ne manquait pas d'offrir un sacrifice afin d'obtenir protection pendant son voyage et il se mettait en route au petit jour profitant du paysage et jouissant de la chaleur du jour s'arrêtant en chemin pour discuter avec des paysans ou d'autres voyageurs. Au gré de ses déplacements, il trouvait toujours quelqu'un pour lui offrir l'hospitalité, et dès l'époque d'Aristophane on commence à trouver des auberges.